header4.jpgheader5.jpegheader6.jpgheader7.jpg

Merci de choisir votre langue

Je suis Pham Van Thang, de la maison des jeunes “Anh Dao” (Cerisier) du Village d’Enfants SOS de Hue. Mon parrain s’appelle Michel DELPECH. Il vit en France. Comme chaque année, de par le passé, il est revenu me rendre visite dans notre village. 
A l’annonce de sa visite, j’étais très ému et m’arrangeait pour pouvoir l’accueillir à son arrivée au village, lorsqu’il descendit du taxi. Comme toujours, nous avons échangé d’affectueuses embrassades, puis conversé en anglais. C’est pourquoi, avant son arrivée, je me suis entraîné à pratiquer mon anglais autant que possible pour pouvoir communiquer avec lui. 
Lors de sa visite, je lui ai montré ma chambre que je partage avec trois autres jeunes. Mon parrain Michel était heureux de connaître mon coin de vie, et s’est montré très attentif à mon projet d’avenir. Il m’a demandé quelle était ma matière préférée et ce que j’aimais faire comme métier. A chaque fois qu’il me rend visite, mon parrain m’offre des cadeaux. Les cadeaux me font certes très plaisir mais sa présence et son attention aimante encore plus. 
Michel, Hoai, son ami de Saigon, Binh, la secrétaire du village et moi, nous sommes allés déjeuner dans un restaurant de spécialités de la ville de Hue. J’ai expliqué à mon parrain Michel comment déguster toutes ces spécialités (les Bánh bèo, Bánh lọc etc.) ; il m’a écouté avec beaucoup d’attention, j’en étais très heureux. 
Puis nous avons fait une courte visite au Palais An Dinh, jadis résidence royale de l’Empereur Khai Dinh et de l’Empereur Bao Dai. Construit en 1917 sur le bord de la rivière An Cuu, ce monument historique, mélange d’architecture européenne et royale « à la vietnamienne », est une œuvre architecturale exceptionnelle de la dynastie des Nguyen. Mon parrain et moi, nous étions très intéressés par cette visite car elle nous a permis de revoir une partie de l’histoire du pays. En fin d’après-midi, nous avons fait une longue promenade, contents d’avoir passé ensemble des moments agréables.

Complicité entre Parrain et Filleul

Le lendemain, mon parrain est venu déjeuner chez nous. Michel était ravi de rencontrer tous les garçons de la maison et a beaucoup apprécié les bons plats que Mère Bê avait préparés. « C’est toujours parfait », a-t-il dit. Pendant le repas, il nous a parlé de ses deux autres filleuls, enfants des Villages SOS: grand « frère » Phe du Village SOS de Hue, qui fait actuellement des études à Ho Chi Minh ville, et grande « sœur » Kim Hue du Village SOS de Dalat, qui est mariée et vit à Dalat (NDLR : M. Delpech a fait le voyage aller-retour éclair Paris Dalat pour assister au mariage de Kim Hue). En l’écoutant, je sentais qu’un lien de fraternité se tissait entre moi, Phe et Kim Hue. Merci mon parrain!
Michel n’est pas mon père biologique mais il incarne l’image d’un gentil et aimant papa comme je l'imagine. Il m’encourage toujours à bien travailler à l’école. Je l’aime de tout mon coeur. J’espère qu’il a toujours une excellente santé et beaucoup de bonheur. 
Pham Van Thang – Filleul de M. Michel Delpech

Joomla templates by a4joomla