header4.jpgheader5.jpegheader6.jpgheader7.jpg

Merci de choisir votre langue

Texte réalisé d’après Binh (Village SOS de Hué), Linh (Village SOS de Dalat) et Thao (Village SOS de Dong Hoi)

Le 5 octobre 2020

 

Le monde vient de traverser et continue de traverser une période particulièrement sensible et comme beaucoup disent « une période inédite » à travers cette pandémie de Coronavirus. La Covid-19 a frappé quasiment tous les pays du monde en un temps record et le virus résiste depuis de nombreux mois maintenant, causant la mort de centaines de milliers de personnes et faisant sombrer le monde dans une crise d’une extrême gravité, à la fois sanitaire et économique.

Au Vietnam, le gouvernement a pris des mesures de prévention contre la propagation du coronavirus dès le mois de février 2020 dont la fermeture des écoles (NDLR : les établissements scolaires ont été rouverts le 4 mai 2020). Tout comme les enfants de France, les enfants de nos trois Villages au Vietnam n’étaient pas pour autant en vacances : cours en ligne et séances de soutien scolaire supplémentaires. Les enfants se sont facilement adaptés à ce nouveau mode d’enseignement. Durant cette période « d’école à la maison », les enfants travaillaient seuls ou avec l’aide des aînés tandis que les plus petits étudiaient sous la surveillance de leurs mères SOS et occasionnellement aidés par les plus grands.

 

Les enfants étudient dans leur maison familiale pendant la période de fermeture d'école (Fig. à g.) Cours en ligne dans la salle informatique du Village SOS de Hué (Fig. à dr.)

 

 

Face à cette situation sanitaire si singulière, chaque village s’est adapté et a mis en place les mesures de prévention qui s’imposaient, afin d’assurer au maximum la santé et la sécurité des enfants et de tous les adultes qui les encadrent.

Diverses activités de sensibilisation aux mesures sanitaires ont été organisées. Plusieurs activités ont permis aux enfants de s’informer sur les exigences en matière d’hygiène dans le contexte de la Covid-19 tout en s’amusant.

Se joignant à la campagne nationale de sensibilisation à la lutte contre le coronavirus, les enfants du Village de Hué ont réalisé une vidéo de danse sur la chanson “Ghen Covy”, un tube de pop vietnamienne avec des paroles invitant à respecter les gestes barrières, dans le cadre du concours de chant et de danse en ligne, organisé par le quotidien « Thanh Nien » de la Fédération pour la Jeunesse vietnamienne. Toujours sur le même thème, les enfants ont également rivalisé d’imagination pour réaliser des dessins avec un clair message d’espoir dans la bataille contre la redoutable Covid-19.

 

Une scène de la danse « Ghen Covy : « Se laver bien les mains, mains, mains ! »

 

Dessins réalisés par les enfants sur le thème "Ensemble, nous luttons contre la propagation de la Covid 19"

 

Dans chacun de nos Villages, des panneaux, indiquant les règles d’hygiène à suivre, ont été installés à des endroits bien visibles, rappelant à chaque enfant l’importance des gestes barrières. Les maisons sont toujours régulièrement aérées, nettoyées, voire désinfectées ainsi que les outils pédagogiques. Conscients de l’enjeu sanitaire, les enfants, port de masques obligatoire, dès qu’ils sortent de leur maison pour rejoindre les autres enfants des autres maisons, participent avec beaucoup d’enthousiasme aux opérations de nettoyage de leurs villages dès qu’ils le peuvent.

 

Panneau indiquant les gestes barrières à respecter (Fig. à g.) Les enfants participent à l’opération de nettoyage du jardin de leur village (Village SOS de Dalat)

 

Les sorties et les contacts avec l’extérieur restent fortement limités. Dès le 1er avril 2020, date de rentrée en vigueur des mesures de confinement sur l’ensemble du territoire vietnamien, les rassemblements entre enfants de différentes maisons familiales ont été également évités. Heureusement, nos enfants ont largement de quoi se dégourdir les jambes grâce aux espaces verts autour de chaque maison. Ils sont encouragés à faire du sport et ont pris des compléments de vitamines pour augmenter leur résistance face au virus.

 

Activités en plein air aux Villages de Hué (Fig. à g.) et de Dalat (Fig. à dr.)

 

La situation a peut-être été plus tendue à l’extérieur mais au sein de chaque Village, les enfants ont pris les choses en main avec beaucoup de confiance et d’espoir. Le lien fraternel qui les lie depuis toujours les uns aux autres, semble s’être renforcé en cette période difficile. Le savoir « prendre soin » les uns des autres semble en dire long sur cet amour fraternel qui les unit, comme en témoigne la photo ci-dessous prise au Village SOS de Dalat.

 

Le jeu des métiers pendant le confinement : on joue à la coiffeuse

 


 

Joomla templates by a4joomla